Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

A Verviers, de jeunes Belges devenus jihadistes

Audio 19:30
Des policiers inspectent un immeuble dans le centre-ville de Verviers, dans l'est de la Belgique, jeudi 15 janvier 2015.
Des policiers inspectent un immeuble dans le centre-ville de Verviers, dans l'est de la Belgique, jeudi 15 janvier 2015. Reuters
Par : Laurent Berthault
22 mn

Comment de jeunes Européens ont atteint le point de rupture avec leur pays avant de rejoindre les rangs des jihadistes ? Cette question: la Belgique se la pose aussi après la vague de perquisitions dans les milieux djihadistes, la semaine dernière. A Verviers, où deux suspects ont également été tués par la police, au moins 6 habitants sont partis combattre en Syrie. La ville mérite-t-elle pour autant sa réputation de foyer du radicalisme religieux musulman? Le reportage d'Olivier Thunus, de la RTBF, la radio-télévision publique belge.

Publicité

Et aussi:

Hrant Dink a été abattu le 19 janvier 2007 à Istanbul devant les locaux de  l'hebdomadaire bilingue turco-arménien Agos, qu'il dirigeait.
Hrant Dink a été abattu le 19 janvier 2007 à Istanbul devant les locaux de l'hebdomadaire bilingue turco-arménien Agos, qu'il dirigeait. AFP/EVERT-JAN DANIELS

Hrant Dink: l'enquête progresse, huit ans jour pour jour après l'assassinat du célèbre journaliste arménien de Turquie, qui œuvra toute sa vie à la réconciliation. Aujourd'hui, la justice turque est très loin d’avoir mis à jour toutes les responsabilités de cet assassinat. Pourtant, depuis six mois, les choses évoluent enfin. Anne Andlauer.

 

Détail de la couverture de "Billions to bust-and back"
Détail de la couverture de "Billions to bust-and back"

Comment perdre des milliards? Chronique livres:  «Billions to Bust-and Back», que l'on pourrait traduire, en francais  par « Je perds des milliards et me voilà de retour». Il s’agit d’une autobiographie du premier Islandais à avoir été milliardaire, Thor Bjorgolfsson. Longtemps admiré par ses compatriotes, le golden boy a perdu sa fortune lors de la crise économique de 2009. Pauline Curtet.

Oh my goth! A Londres, la fameuse British Library tient, jusqu’au 20 janvier 2015, une exposition sur le gothique : «Terreur et émerveillement», 250 ans d’art gothique au Royaume-Uni. Le musée propose de découvrir les origines du gothique, bien avant qu’il ne résume à de la musique électrique et à des boutiques farfelues. Marie Billon.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.