Accéder au contenu principal
Reportage international

Après Charlie, l'autocensure des journalistes danois

Audio 02:30
REUTERS/Eric Gaillard
Par : Sung-Shim Courier

Comment montrer sa solidarité après l’attentat Charlie Hebdo sans publier un seul dessin du journal français ? Au Danemark, se pose d’autant plus la question que les premières caricatures de Mahomet ont été publiées par un journal local le Jyllands Posten. Si les Danois expriment leur soutien et se rallient au mot d’ordre, « je suis Charlie », du côté des médias et des dessinateurs de presse, la prudence est désormais à l’ordre du jour.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.