Accéder au contenu principal
Invité du matin

Fadela Amara: «Il faut une dynamique pour réorganiser la mixité sociale»

Audio 08:17
Fadela Amara, ancienne secrétaire d'Etat française chargée de la Politique de la Ville, à l'Assemblée nationale.
Fadela Amara, ancienne secrétaire d'Etat française chargée de la Politique de la Ville, à l'Assemblée nationale. AFP

Fadela Amara, ancienne secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la Ville et présidente d’honneur du mouvement Ni putes ni soumises (NPNS) est l'invitée du matin de RFI. Elle réagit en direct au micro de Frédéric Rivière sur les mesures éducatives, sociales et locales proposées par le gouvernement dans la lutte contre les inégalités. 

Publicité

« Il y a une frustration liée à l'environnement. Les discriminations, la pauvreté, l'exclusion que certains jeunes peuvent éprouver parce qu'ils sentent que la république ne les intègre pas assez, ne les accepte pas, ne les considère pas. C'est une réalité. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.