Accéder au contenu principal
Nouvelles technologies

Avec SpaceX, Google veut satelliser l’Internet

Audio 02:00
Elon Musk, homme d'affaires d'origine sud-africaine, a fait fortune dans Internet. il est le fondateur de la société spatiale privée SpaceX.
Elon Musk, homme d'affaires d'origine sud-africaine, a fait fortune dans Internet. il est le fondateur de la société spatiale privée SpaceX. Getty Images/Brendan Smialowski

Le géant du web Google investit 1 milliard de dollars dans le groupe californien SpaceX, l'entreprise privée d'exploration spatiale créée par le milliardaire Elon Musk. L’objectif de cette alliance est de mettre en orbite une constellation de 4 000 microsatellites pour délivrer un Internet haut débit à toutes les régions du monde qui en sont dépourvues.

Publicité

Selon la dernière estimation des Nations unies, 4 milliards de personnes n’ont pas un accès pérenne à la toile. L’idée d’un Internet pour tous, qui tomberait du ciel, a séduit depuis longtemps les grandes entreprises du Web et de la High-Tech mondiale. Le consortium OneWeb mené par Greg Wyler, l’Américain et spécialiste télécom à l’origine du concept - avec le soutien financier de Virgin Group, la société du milliardaire britannique Richard Branson, et Qualcomm, fabricant américain de puces électroniques - compte déployer bientôt une flotte de 648 satellites pour couvrir les besoins en connexion de toute la planète. Facebook étudie la faisabilité du même projet dans son laboratoire Connectivy Labs, avec d'anciens experts de la NASA, l’agence spatiale américaine. Le géant du web Google vient d’investir 1 milliard de dollars dans le groupe californien SpaceX, l'entreprise d'exploration spatiale créée par le milliardaire Elon Musk.

L’homme d’affaires, d’origine sud-africaine, est le cocréateur du site de paiement en ligne PayPal, l’inventeur des bolides high-tech à propulsion électrique Tesla, ou encore l’inventeur de l’Hyperloop, un véhicule circulant à grande vitesse dans des tubes à basse pression atmosphérique qui est propulsé grâce à un champ magnétique. Sa personnalité a fortement inspiré le jeu d’acteur, dans l’interprétation du milliardaire et super héros Tony Stark à l’écran, selon le réalisateur des films « Iron Man ». Il prédit que « le principal moyen d’acheminement du trafic Internet à longue distance se fera à l’aide de microsatellites à bas coût, placés en orbite à basse altitude ». Son projet en prévoit 4 000 qui seront opérationnels d’ici 5 ans, mais cette entreprise pharaonique dans laquelle a investi Google sera le préambule à une aventure spatiale, plus démesurée encore.

Le milliardaire a l’ambition d’installer une colonie de 80 000 personnes sur la planète Mars qui auront besoin d’un réseau Internet extraterrestre performant. Une toile martienne que les conquérants de ce nouveau monde apprécieront, pour tuer l’ennui en surfant pendant les longues périodes de tempêtes de sable qui agitent constamment la planète rouge. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.