Accéder au contenu principal
Chronique agriculture et pêche

Vulgarisation de coqs raceurs à Dosso au Niger

Audio 02:57
Devant le siège du projet d’appui à l’élevage à Dosso, ou APPEL-Dosso.
Devant le siège du projet d’appui à l’élevage à Dosso, ou APPEL-Dosso. Justin Traoré CESAO/AI
Par : Sayouba Traoré
5 mn

Plus globalement, l’aviculture joue un rôle nutritionnel, économique et socioculturel important dans les villages en Afrique. Au Niger par exemple, le total des volailles est estimé à plus de 7 millions de têtes. On a deux types d’élevage : un élevage traditionnel au village, et un élevage moderne embryonnaire dans la périphérie des grandes villes.

Publicité

Les services vétérinaires considèrent que le poulet constitue 70% des volailles élevées au Niger. C’est donc un secteur d’activité important, et on imagine que les revenus tirés de la vente d’œufs et de volailles peuvent jouer un rôle déterminant partout où les déficits vivriers sont chroniques. L’une des pistes pour améliorer les revenus des femmes en milieu rural, c’est l’introduction des coqs raceurs. Une poule n’a pas besoin de coq pour pondre des œufs. Mais le rôle du mâle est déterminant pour la fécondation. Et c’est à ce niveau que les différents acteurs interviennent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.