Accéder au contenu principal
Vivre ailleurs

Niger: les violences liées à la Une de «Charlie Hebdo»

Audio 06:44
Au Niger, un manifestant marque son opposition à l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»: «Je ne suis pas Charlie».
Au Niger, un manifestant marque son opposition à l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»: «Je ne suis pas Charlie». REUTERS/Tagaza Djibo
Par : Corinne Mandjou
8 mn

Comment les expatriés français au Niger ont vécu les violences liées à la Une de Charlie Hebdo ?

Publicité

Invités :

  • Damien Baron, directeur général de BraNiger, société de brasserie et de boissons gazeuses du Niger.
  • Jacques Chabert, expatrié français, agronome travaillant pour la coopération belge au Niger.
     

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.