Accéder au contenu principal
Afrique économie

Cian France en retard pour accompagner les PME africaines

Audio 02:13
Logo du Conseil français des investisseurs en Afrique (Cian).
Logo du Conseil français des investisseurs en Afrique (Cian).

En dix ans, la France a perdu plus de la moitié de ses parts de marché en Afrique francophone. Elles sont aujourd'hui inférieures à 5 %. Ce constat est le fondement de la nouvelle « diplomatie économique française ». La semaine dernière, le Conseil français des investisseurs en Afrique (Cian) a tenu un forum sur la question. Pour mieux aborder le marché africain, les investisseurs français s'intéressent aux PME, les petites et moyennes entreprises, mais le retard français à ce niveau est colossal et la concurrence rude.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.