Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Le jour où Romain Goupil est venu

Audio 49:30
Valéria Bruni Tedeschi et Romain Goupil dans le film «Les jours venus».
Valéria Bruni Tedeschi et Romain Goupil dans le film «Les jours venus». © Emilie de la Hosseraye

Voici un film original, un peu débridé, qui nous parle de grands événements politiques (mai 68, l’Irak, la Bosnie), de combats de longue haleine (les sans-papiers), mais aussi de vie quotidienne, de vie intime, de famille et d’amour. Une autofiction filmée réalisée comme un album de souvenirs, où le réalisateur Romain Goupil est aussi un comédien qui joue son propre rôle, avec un gros soupçon d’autodérision et d’humour noir. « Les jours venus », de Romain Goupil, avec Valéria Bruni-Tedeschi, Marina Hands, Noémie Lovsky et Jacky Berroyer sort mercredi dans les salles françaises.Frédéric Sénot de la Londe est artiste peintre et mosaïste. Il préside aujourd’hui l'association la cité Montmartre aux Artistes, rue Ordener dans le 18e arrondissement de Paris. Un endroit que Romain Goupil connaît parfaitement bien puisqu'il y a vécu et grandi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.