Accéder au contenu principal
Priorité santé

La Journée Internationale contre l’Excision

Audio 49:30
Ces femmes d'un village sénégalais commémorent l'abandon de l'excision par 35 femmes, le 8 mai 2007.
Ces femmes d'un village sénégalais commémorent l'abandon de l'excision par 35 femmes, le 8 mai 2007. © AFP/Georges Gobet

Selon les estimations de l'OMS, plus de 125 millions de jeunes filles et de femmes dans le monde sont victimes d’excision. Bien qu’interdites par la loi dans de nombreux pays, les mutilations sexuelles restent très pratiquées. À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’excision, nous faisons le point sur ces pratiques qui peuvent entraîner de très graves complications pour la santé.

Publicité

Dr Ghada Hatem, chef du service Gynécologie-obstétrique de la Maternité de l'Hôpital Delafontaine en Seine-Saint-Denis, à l'origine du projet du service dédié à la réparation des femmes excisées
Dr Sarah Abramowicz, chirurgienne spécialiste de la Chirurgie réparatrice de l’excision et des mutilations génitales féminines à la Maternité de l'Hôpital Delafontaine en Seine-Saint-Denis
Diaryatou Bah, présidente d’Espoirs et combats de femmes à Montreuil en Seine-Saint- Denis. Auteure de: «On m'a volé mon enfance», aux éditions Anne Carriere
Marion Schaefer, présidente de Excision Parlons-en !

• Fédération GAMS : www.federationgams.org
• Comité Inter-Africain sur les pratiques traditionnelles affectant la santé de la femme et de l'enfant : www.iac-ciaf.net
• Excision parlons–en ! : www.excisionparlonsen.org
• Excision et sexualité, les chroniques du Dr Solano : blogs.rfi.fr/search/node/excision

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.