Afrique économie

Guinée-Bissau: les autorités s'embourbent dans le sable lourd

Audio 02:15
Plage de la région de Varela, en Guinée-Bissau.
Plage de la région de Varela, en Guinée-Bissau. (WT-en) Pis bus/CC/Wikimedia Commons

Les autorités bissau-guinéennes avaient accordé en 2013 à une compagnie russe Poto SARL, une licence d'exploitation du sable lourd de la région de Varela, dans l'extrême nord du pays à la frontière avec le Sénégal. La ressource est estimée à un million de mètres cubes. A l'époque, le gouvernement de transition (2012-2014) considérait cette activité comme le début d'un secteur minier florissant. Le rêve a tourné à la polémique entre le président de la République José Mario Vaz, opposé à l'exploitation opaque du minerai, et son ministre des Ressources naturelles, Daniel Gomes, favorable au projet.