Accéder au contenu principal
Invité du matin

Bernard Squarcini: «Il faut renforcer les moyens des services de renseignement»

Audio 08:18
Bernard Squarcini.
Bernard Squarcini. Reuters

Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement intérieur (DCRI), fait un état des lieux de la menace terroriste en Europe, au micro de Frédéric Rivière.

Publicité

Le PNR, fichier des passagers aériens, devrait être mis en place avant la fin de l’année et est, selon notre invité, un outil essentiel dans la lutte contre le terrorisme :

« C’est une banque de données qui permet de travailler en anticipation, (..) c’est un outil que les services ont demandé ; aujourd’hui on ne peut avoir l’identité des passagers qu’au moment de l’enregistrement c'est-à-dire que vous savez au retour des compagnies aériennes qui sont les passagers lorsqu’ils sont au milieu de l’Atlantique. Lorsqu’un service étranger vous demandent la même liste c’est un peu trop tard. Ce que nous souhaitons c’est au moment de la réservation pour pouvoir travailler en amont détecter anticiper et voir neutraliser judiciaire des gens susceptibles de partir faire de jihad à partir de zone de combat ou à travers des pays intermédiaires. »

« Il faut renforcer les moyens dont sont dotés les services de renseignement dans la mission de renseignement qui est la nôtre, non pas dans la mission judiciaire où là, la panoplie est complète. Mais tout ceci bien sûr est sous le seul contrôle exclusif d'une commission parlementaire, à priori. »

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.