Accéder au contenu principal
Afrique économie

Cameroun: les conséquences économiques de la guerre contre Boko Haram

Audio 02:13
Des réfugiés nigérians, qui ont fuit Boko Haram, dans le camp de Minawao, situé dans l'Extrême-Nord du Cameroun.
Des réfugiés nigérians, qui ont fuit Boko Haram, dans le camp de Minawao, situé dans l'Extrême-Nord du Cameroun. AFP PHOTO: Reinnier Kazé

Les pays membres de la CEEAC, la Communauté économique des États de l'Afrique centrale, débloqueront la somme de 50 milliards de francs CFA, soit 76 millions d'euros pour le Tchad et le Cameroun. La décision a été prise lundi 16 février 2015. Ce fonds d'urgence doit soutenir ces deux pays dans leur effort de guerre contre Boko Haram. Mais il faudrait plus, car dans les régions où le groupe islamiste multiplie les attaques, c'est toute l'économie qui est à genoux. Au Cameroun, la région de l'Extrême-Nord paie notamment un lourd tribut.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.