Reportage Afrique

«Le film noir de Lampedusa», bientôt à la fondation Blachère

Audio 02:15
Les objets emballés représentent les effets personnels des migrants naufragés. Œuvre du plasticien togolais Clay Apenouvon.
Les objets emballés représentent les effets personnels des migrants naufragés. Œuvre du plasticien togolais Clay Apenouvon. RFI/Nicolas Champeaux
Par : Nicolas Champeaux
4 mn

Du film plastique noir étirable pour combattre l’indifférence face aux fréquents drames de l’immigration clandestine. C’est l’idée au cœur de la dernière installation du plasticien togolais Clay Apenouvon. Il présentera son œuvre Le film noir de Lampedusa à la fondation Blachère à Apt en France à la fin du mois, lors l’exposition Visibles / Invisibles, du 26 mars au 26 septembre 2015. Une œuvre macabre, violente et percutante, comme la plupart des propositions de cet artiste, lui-même immigré, et installé à Paris depuis près de 25 ans.