Chronique des matières premières

La France importatrice nette de poulet en 2014

Audio 01:27
En 2014, la France a pour la première fois importé plus de poulet qu'elle n'en a vendu à l'étranger.
En 2014, la France a pour la première fois importé plus de poulet qu'elle n'en a vendu à l'étranger. Scott Olson/Getty Images/AFP

La France est le premier producteur de volaille en Europe. Pourtant elle importe aujourd'hui plus de poulet qu'elle n'en exporte.

Publicité

La balance commerciale de la volaille française bat de l'aile. En 2014, la France a pour la première fois importé plus de poulet qu'elle n'en a vendu à l'étranger. Les exportations de volaille française ont été brutalement freinées par l'embargo russe.

Bruxelles a aussi mis fin aux subventions sur les petits poulets congelés qui étaient exportés vers le Moyen-Orient, ce qui fut l'une des causes du mouvement de protestation des Bonnets rouges en Bretagne. Parallèlement, la France a importé toujours plus de volaille étrangère. Un comble pour le premier producteur de volaille européen. D'autant que les Français mangent tous les ans plus de poulet, de dinde et de canard.

Mais quand ils ne sont pas chez eux, c'est à 90 % du poulet polonais, brésilien, allemand ou thaïlandais qu'ils consomment, sans le savoir. La mention de l'origine et du lieu d'abattage de la volaille sera obligatoire en Europe au 1er avril, mais sur la viande fraîche, pas sur les produits transformés, ni les salades et les sandwichs au poulet, couramment consommés dans la restauration, les cantines ou la vente à emporter - aujourd'hui 40 % du marché du poulet en France.

La filière française de la volaille reconnaît avoir perdu ce créneau des découpes de poulet. Elle propose, en attendant de voir imposer la mention de l'origine de la viande dans les produits transformés, une démarche volontaire aux restaurateurs pour qu'ils affichent l'origine du poulet dans leur menu. Une enseigne de la restauration rapide et quelques marques de l'agro-alimentaire se sont également engagées à afficher le logo « Volaille française ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail