Accents d'Europe

Le franc fort pèse sur l'économie suisse

Audio 19:30
Champéry, comme les autres stations de ski, risque de pâtir fortement de la réévaluation brutale du franc suisse.
Champéry, comme les autres stations de ski, risque de pâtir fortement de la réévaluation brutale du franc suisse. Wikimedia Commons/Champéry Tourisme

On disait de la Suisse que c’était un îlot de stabilité, où le chômage n’existe pas. Une réalité jusqu’en janvier 2015 où la Banque nationale suisse décide de ne plus intervenir sur les marchés. Résultat : le franc suisse se met à flamber et gagne 20% du jour au lendemain. Pour l'économie du pays alpin, c'est un coup de massue qui va peser sur les exportations et le tourisme. Dans certains secteurs, on commence même à évoquer d’éventuels licenciements. Déjà chères, les vacances en Suisse sont devenues hors de prix pour les habitants de la zone euro. Reportage à Champéry, aux Portes du Soleil, dans une petite station de ski du Valais à la frontière franco-suisse. Virginie Langerock

Publicité

En moins de deux ans, ces réfugiés somaliens sont devenus des stars suédoises du bandy, ancêtre du hockey sur glace
En moins de deux ans, ces réfugiés somaliens sont devenus des stars suédoises du bandy, ancêtre du hockey sur glace Sébastien Duval

Bandy. Située en plein cœur de la Suède, la petite ville industrielle de Borlänge compte près de 3 000 Somaliens. Pour la plupart, des réfugiés venus s’installer dans les logements laissés vacants par les anciens ouvriers partis chercher du travail ailleurs. Alors qu'ils ne jouaient qu'au football jusque-là, une équipe somalienne de bandy, sport de glace très populaire en Suède, a vu le jour il y a deux ans afin de les aider à s’intégrer. Les Rasta Rockets somaliens sont devenus depuis des célébrités locales.

 

 

Sortir à Prague dans les » hate free zones », des quartiers où toutes les minorités peuvent se sentir en sécurité. Un reportage d'Alexis Rosenzweig.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail