Chronique de Mamane

Ebola est jaloux de la grippe

Audio 02:34

Bonjour, monsieur le chroniqueur du Gondwana. Toutes mes excuses pour n’avoir pas répondu à tes nombreuses lettres. Comme tu as pu le voir dans les informations, à l’époque j’étais très occupé sur le terrain. Maintenant j’ai un peu de temps parce que les gens se sont organisés pour me pourchasser, donc je me cache. C’est pour ça que j’ai un peu de temps pour t’écrire et aussi pour écouter les informations.