Accéder au contenu principal
Chronique agriculture et pêche

Burkina Faso: le Programme d’appui aux filières agro-sylvo-pastorales

Audio 02:57
Atamana Bernard Dabiré, coordonnateur national du PAFASP.
Atamana Bernard Dabiré, coordonnateur national du PAFASP. RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
4 mn

Ce programme a été mis en œuvre depuis janvier 2007 par le gouvernement burkinabè pour un coût global de 46 milliards de francs CFA, avec le soutien financier et technique de la Banque mondiale. L’objectif initial, c’est la croissance du secteur agricole et la réduction de la pauvreté. La phase initiale du programme, d’un coût global de 44 milliards de Francs CFA, a été exécutée de 2007 à 2014. Puis les deux parties (gouvernement du Burkina Faso et Banque mondiale) ont décidé de consolider les acquis. Ce qui a conduit la Banque Mondiale à octroyer au Burkina un financement additionnel de 24,5 milliards de francs CFA pour la période allant du 1er juillet 2014 au 30 juin 2016. À ce jour, le nombre des bénéficiaires a atteint 350 000. Enfin, le programme a financé 3 070 microprojets.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.