Allô Bruxelles

Karima Delli, députée européenne EELV

Audio 02:52
Berlin a décidé que les routiers étrangers qui passent sur son territoire devaient être payés, pour ce temps passé en Allemagne, au salaire minimum allemand.
Berlin a décidé que les routiers étrangers qui passent sur son territoire devaient être payés, pour ce temps passé en Allemagne, au salaire minimum allemand. Getty Images/Ulrich Baumgarten

Le Parlement européen a interpelé la Commission à propos de la situation sociale dans le transport routier. Les parlementaires veulent savoir si la récente législation allemande dans le domaine est légale ou non. Berlin a en effet décidé que les routiers étrangers qui passent sur son territoire devaient être payés, pour ce temps passé en Allemagne, au salaire minimum allemand. Une mesure qui fait des émules puisque la France a adopté un texte identique depuis peu. Mais cette mesure divise au sein des institutions européennes. Les uns estiment que c’est un premier pas pour lutter contre le dumping social. Les autres répondent que cette règle porte atteinte à la libre circulation des biens. Karima Delli, eurodéputée EELV(Europe Ecologie-Les Verts), membre de la commission Transport et Emploi-Affaires sociales du Parlement européen est notre invitée.