Mémoire d'un continent

Pardon et réconciliation au Tchad

Audio 19:30
Un soldat tchadien monte la garde à côté des armes récupérées après la reconquête de Malam Fatori, le 3 avril 2015.
Un soldat tchadien monte la garde à côté des armes récupérées après la reconquête de Malam Fatori, le 3 avril 2015. AFP/PHILIPPE DESMAZES

Peu de pays africains ont été affectés par les guerres et les conflits armés que le Tchad. Les paramètres tchadiens ne comportent que des violences à répétition : guerres de conquêtes esclavagistes au XIXème siècle ; prise de possession violente par les armées coloniales marquée par des guerre de résistance ; affrontements armés entre Tchadiens dans le contexte de l’indépendance ; succession interminable de rébellions, accompagnées d’interventions extérieures, principalement libyennes et françaises. Au sein du peuple, la volonté de paix est donc unanime. Comment expliquer que toutes les tentatives de paix échouent. Quel rôle revient à l’Eglise catholique ?Avec Jean-Pierre Ningaïna Taraïna (Pardon et réconciliation. Ouvrir un avenir politique en Afrique, Paris, L’Harmattan, 2015).