Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

En mémoire du génocide des Arméniens

Audio 19:30

Le 24 avril 2015 commémore le centenaire du génocide des Arméniens.Pour honorer le souvenir des victimes, environ 1,5 million, Gorune Aprikian, scénariste, et Stéphane Torossian, illustrateur, publient ce roman graphique intitulé «Varto» aux éditions Steinkis, le récit de deux enfants pris dans les horreurs de ce génocide en 1915.

Publicité

«– Pourquoi on est là ? Chez ces gens ?

– Je ne sais pas. Papa a dit de ne pas s’inquiéter…

– Évitons de parler en arménien ici, Varto.»

Avril 1915. La Première Guerre mondiale fait rage. Un adolescent turc, Hassan, se voit confier par son père une périlleuse mission : accompagner en lieu sûr deux enfants arméniens, Maryam et Varto.

Gorune Aprikian est né en 1959, à Paris. Après avoir dirigé un grand groupe de presse de 1994 à 2005, il se consacre depuis à l’écriture et à la réalisation.

Stéphane Torossian est né à Beyrouth en 1974. Après avoir vécu en Jordanie, en Syrie et en Arménie, il s’installe en France en 1985. Il est aujourd’hui artiste peintre et illustrateur.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.