Invité du matin

Thierry Solère: pour relancer l’aide, «il faut trouver des financements innovants»

Audio 08:20
Thierry Solère.
Thierry Solère. AFP/Jacques Demarthon

La disparition de 700 migrants au large de la Libye est à la Une de tous les journaux ce matin. Nicolas Sarkozy a exprimé hier, dimanche 19 avril sur Twitter, son émotion et sa tristesse après ce naufrage. « L’Union européenne, a-t-il dit, doit se doter d’une véritable politique d’immigration pour empêcher ces drames ». Est-ce qu’il y a une autre solution, qu’une fermeté implacable ou au contraire une générosité sans limites ?Pour répondre à cette question, Frédéric Rivière reçoit Thierry Solère, député UMP des Hauts-de-Seine, chargé de l'organisation des primaires de la droite et du centre. Il commente aussi ce drame des migrants et l’actualité politique, dont la réforme de l’UMP.

Publicité

« Moi, je pense qu’il faut faire les deux choses. Un, d’abord Nicolas Sarkozy à raison de rappeler qu’il faut que l’Europe se dote de moyens et d’outils, bien sûr pour protéger. Quand on voit le budget de Frontex, cela ne colle pas. Mais il y a 750 êtres humains qui sont morts et il faut bien sûr regarder en vrai et lucidement la situation que vit le continent africain. Il est traversé par des guerres, on en parle régulièrement sur les antennes et partout, par des épidémies. Et les flux migratoires, cette volonté de tous ces êtres humains de quitter le continent africain pour venir notamment en Europe, est énorme. Donc, il faut relancer l’aide au développement et comme on est en crise économique et que les budgets de l’aide au développement sont bas, il faut trouver des financements innovants. Moi, j’attends du président de la République qu’il nous dise qu’est-ce qu’il va faire sur ce sujet. »


NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail