Accéder au contenu principal
Nouvelles technologies

Robobarista sait faire un bon café

Audio 02:05
Robobarista, inventé par des chercheurs américains, peut apprendre à faire du café.
Robobarista, inventé par des chercheurs américains, peut apprendre à faire du café. Getty Images/Creativ Studio Heinemann

Des chercheurs américains ont développé un programme informatique qui permet à un robot d’utiliser une machine dont il ignore tout du fonctionnement. Grâce à son logiciel d’apprentissage évolué, Robobarista, c’est son nom, vous servira un bon café, si vous lui montrez comment faire. What else ?

Publicité

 

Les machines peuvent-elles penser et comprendre leur entourage ? Se demandait en 1950 Alan Turing, qui est considéré comme le père de l’intelligence artificielle et de l'informatique moderne. Le savant a répondu à cette question comme seul un  mathématicien de génie pouvait le faire, en écrivant un programme, autrement appelé un algorithme. Depuis, tous les ordinateurs même les plus sophistiqués sont des systèmes qui interprètent des programmes d’intelligence artificielle.

Nos robots aussi restent de simples machines à calculer bardées de capteurs, qui obéissent aveuglément aux instructions des codes informatiques. Mais de nouveaux types de logiciels offrent enfin la possibilité aux robots d’améliorer une partie de leur programme afin d’accroître leurs performances. Les chercheurs de l’université de Cornell aux Etats-Unis viennent de présenter une machine qui semble vraiment dotée d’un embryon d’intelligence et de sens commun. PR2, rebaptisé Robobarista est capable d’apprendre, d’évoluer et de se gérer seul ou presque. 

 

De forme vaguement humanoïde, ce barman électronique excellera dans votre cuisine. Installez- le devant la cafetière, même s’il ne connaît pas le modèle, le robot ira puiser dans une banque d’images 3D en ligne, alimentée par des internautes, des exemples d’utilisation d’un percolateur. Au besoin, il  recoupera ces données avec ses propres expériences réalisées précédemment sur des dispositifs qui présentent des contrôles et des fonctions similaires. Le robot lit également et « comprend » le texte rédigé en langage naturel du mode d’emploi de la cafetière.

C’est un génie ! Activer le presse-agrume, faire vaisselle ou le repassage, Robobarista exécute un ensemble de tâches qui peuvent paraître évidentes pour un humain, mais pas pour une machine. Elle doit en permanence analyser les conséquences de ses actions, ne pas reverser la tasse, casser la cafetière, bien mettre de l’eau… et pas du savon à la place du café… anticiper chacun de ses mouvements pour éviter les maladresses. Mais une question demeure, « l’espresso » robotisé a-t-il  bon goût ? Les tests démontrent qu’il est plutôt froid, Robobarista effectuant toutes ses prouesses avec une lenteur extrême. Et à ce rythme, ce n’est pas encore demain qu’il vous apportera des croissants tout chauds au lit. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.