Reportage international

Venezuela : difficulté pour voyager à l'étranger

Audio 02:12
L’Alliance nationale des usagers et des consommateurs a demandé à la justice d’annuler la résolution qu’elle juge « discriminatoire ».
L’Alliance nationale des usagers et des consommateurs a demandé à la justice d’annuler la résolution qu’elle juge « discriminatoire ». REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

Le Venezuela est un des rares pays au monde à pratiquer un contrôle du taux de change et cela depuis plus de 12 ans. L’enjeu : éviter la fuite des capitaux. Un contrôle qui est également valable pour tous les Vénézuéliens, quand ils sortent du territoire pour partir en vacances ou pour un voyage d'affaires à l'étranger, par exemple. En clair, un Vénézuélien en voyage à Paris ne peut pas retirer avec sa carte bancaire autant qu'il le veut : il doit obtenir un accord pour qu'une partie de ses bolivars soient convertis sur son compte bancaire en dollars. Le taux est très avantageux, mais un montant maximal est autorisé selon la destination et le temps de séjour à l’étranger. Or il y a deux semaines, ce système a été bouleversé, avec à la clé de fortes réductions de disponibilités de précieux billets verts. Dans le pays, la mesure a fait grand bruit comme a pu le constater notre correspondant au Venezuela.