Accéder au contenu principal
Allô Bruxelles

Vivien Pertusot, responsable du bureau de l’Ifri à Bruxelles

Audio 02:35
Le Premier ministre britannnique, David Cameron.
Le Premier ministre britannnique, David Cameron. REUTERS/Francois Lenoir

Les électeurs britanniques sont appelés aux urnes. Le scrutin est annoncé comme le plus serré depuis les 40 dernières années, les sondages prédisent conservateurs et travaillistes au coude-à-coude. Mais au-delà de la politique nationale, ces élections ont une importance directe pour l’Union européenne. Le Premier ministre britannique s’était engagé en janvier 2013 à organiser un référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni au sein de l’Union s’il était réélu. L’éventualité d’un « Brexit », la contraction de British exit, semble désormais possible, mais une sortie du Royaume-Uni serait très coûteuse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.