Accéder au contenu principal
Le coq chante

La Journée nationale du Paysan à Dédougou au Burkina Faso

Audio 26:30
Les délégations.
Les délégations. RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
31 mn

Plus généralement, au Burkina Faso, près de 85% de la population vivent en milieu rural, et les familles tirent leurs revenus de l’agriculture et de l’élevage. On comprend donc l’importance que les différents acteurs accordent à cette grande rencontre du secteur agricole chaque année. Environ 1500 paysans et d’autres acteurs du monde rural en provenance des 45 provinces du Burkina Faso, des chercheurs, des transformateurs de produits alimentaires, des chercheurs et des techniciens, des responsables d’organisations paysannes, tous tiennent à être présents pour rencontrer les autorités gouvernementales.

Publicité

Quand à la Boucle du Mouhoun, elle est l’une des 13 régions administratives du pays, elle couvre un peu plus de 12 % du territoire du pays. Sur le pan de la pluviométrie, on a entre 500 à 700 mm au nord, de 700 à 900 mm au centre, 1000 à 1400 mm au sud.

Ajoutons que 70% des terres sont constituées de plaines, ce qui permet l’aménagement de périmètres irrigués, dont le plus célèbre est celui de la vallée du Sourou.

Sur le plan de la production agricole, la Boucle du Mouhoun est réputée avec la région des Hauts Bassins et des Cascades être l’une des plus productives en matière agricole, et elle enregistre la plupart du temps des excédents céréaliers.

Les principales céréales cultivées sont : le sorgho, le mil, le maïs, le riz et le fonio. C’est aussi l’une des grandes régions productrices de produits maraîchers. En plus des oignons, choux, tomates et aubergines, la région produit plus du tiers de la production nationale de haricots verts et de pommes de terre. Aux produits vivriers, s’ajoute la culture du coton. En effet, la zone fait partie de la région cotonnière du pays.

Pour en revenir à la Journée nationale du Paysan, sauf circonstances particulières, elle est présidée chaque année par le président de la République et ses ministres concernés. 

Invités :
- Michel Kafando, président de la Transition, chef de l’Etat
- François Lompo, ministre en charge de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire
- Bassiaka Dao, agriculteur dans la région des Hauts-Bassins, président de la Confédération paysanne du Faso
- Bagna Djibo, producteur agricole au Niger, président du Conseil d’administration du Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA).

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Moszynski
.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.