Invité Afrique

«Au Burundi, le scénario d'un coup d'Etat était dans les esprits»

Audio 05:15
Thierry Vircoulon, directeur d'International Crisis Group pour l'Afrique centrale.
Thierry Vircoulon, directeur d'International Crisis Group pour l'Afrique centrale. DR

Comment expliquer un tel rejet de la candidature de Pierre Nkurunziza pour un 3ème mandat au Burundi ? L'analyse de Thierry Vircoulon, directeur pour l'Afrique centrale de l'International Crisis Group et auteur d'un rapport sur la situation au Burundi publié il y a quelques semaines. Il est l'invité de RFI ce jeudi, au lendemain d'une tentative de coup d'Etat toujours en cours au Burundi.

Publicité

« A l'International crisis group on travaillait sur plusieurs hypothèses et le putsch en faisait partie. Lorsqu'on a fait des recherches au mois de mars pour notre rapport, on s'est rendu compte qu'il y avait des tensions et des fractures assez fortes à l'intérieur des forces de sécurité. Au niveau des officiers, il y avait des réticences concernant la poursuite d'un régime dirigé par Nkurunziza. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail