Priorité santé

Le Zona

Audio 49:30
Personne atteinte d'un zona.
Personne atteinte d'un zona. Getty images/Biophoto Associates

A l’occasion du Congrès sur les douleurs neuropathiques qui se déroule du 14 au 17 mai 2015 à Nice, nous faisons un point sur le Zona. Des plaques rouges sur la peau, des sensations de brûlures, parfois de la fièvre... Tels en sont les symptômes. Cette maladie correspond à une réactivation du virus de la varicelle. Ainsi, seules les personnes ayant eu la varicelle, le plus souvent durant l’enfance, peuvent souffrir d’un zona. Les personnes âgées de plus de 50 ans sont plus souvent concernées. Une probabilité qui augmente à mesure que l’immunité diminue. Quels sont les signes indiquant qu’il s’agit d’un zona ? Est-il contagieux ? Comment le soigne-t-on ?

Publicité
  •  Pr Nadine Attal, neurologue à l’Hôpital Ambroise-Paré à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. Responsable du Centre de lutte contre la douleur, et responsable scientifique (Chair of Scientific Programme committee) du prochain Congrès international sur les douleurs neuropathiques qui a eu lieu à Nice, du 14 au 17 mai 2015. Membre du Management committee du groupe d'intérêt sur la douleur neuropathique de l'Association internationale sur l'étude de la douleur (Neuropathic Pain Special Interest Group of the IASP)
  •  Pr Ayé-François Akani, chef du service de Neurologie au CHU de Bouaké, membre du groupe d’expert Club Douleur Afrique et chef du Département des Maladies du système nerveux à l’Université Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire.

En fin d’émission, nous faisons un point sur la rencontre internationale consacrée aux mariages d'enfants qui a lieu à Casablanca, du 19 au 21 mai 2015, avec Françoise Moudouthe, responsable Afrique de Girls not brides /filles pas épouses.

Société Française d'étude et de traitement de la douleur.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail