Accéder au contenu principal
Si loin si proche

Paolo Rumiz, arpenteur et écrivain du monde

Audio 49:30
Pour son dernier ouvrage, Paolo Rumiz s’est installé à l’écart du monde, sur un phare au cœur de la Méditerranée.
Pour son dernier ouvrage, Paolo Rumiz s’est installé à l’écart du monde, sur un phare au cœur de la Méditerranée. Alessandro Scillitani

A l’occasion du Festival Etonnants Voyageurs qui se tient, ce week-end, à Saint Malo en France, Paolo Rumiz, grand écrivain nomade italien, vient nous raconter ses multiples voyages et son écriture tel un mouvement.Parce qu'une maîtresse lui a, un jour, dit petit qu'il écrivait avec ses pieds, Paolo Rumiz s’est efforcé, toute sa vie, de démontrer que non seulement on peut, mais on doit écrire avec ses pieds…

Publicité

Né en 1947 au carrefour des mondes à Trieste, ce journaliste, spécialiste des Balkans, s’invente des périples en pagaille, sans réelle destination…Que ce soit sur les traces d’Hannibal, le général carthaginois, à vélo jusqu’à Istanbul, en bus, en train ou en autostop le long de la frontière orientale de l’Europe et, plus récemment, perché sur un phare au cœur de la Méditerranée.
De ce voyage immobile, intérieur, Paolo Rumiz en a tiré « Le phare, voyage immobile » paru aux Editions Hoëbecke. Un écrit sensible, invitant à mieux regarder l’horizon, qui reçoit ce week-end à Saint Malo le prix Nicolas Bouvier.

Pour en savoir plus sur le Festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo, c’est
ici

Bibliographie :
- « Le phare, voyage immobile » de Paolo Rumiz. Editions Hoëbecke
- « Pô, le roman d’un fleuve » de Paolo Rumiz. Editions Hoëbecke
- « L’ombre d’Hannibal » de Paolo Rumiz. Editions Hoëbecke
- « Aux Frontières de l’Europe » de Paolo Rumiz. Editions Hoëbecke.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.