Afrique économie

La Nasan accélère la course à l'accaparement des terres en Afrique

Audio 02:21
L'accaparement des terres en Afrique est encouragé par un mythe, selon lequel 80% des terres arables du continent seraient vacantes, alors qu'en fait elles sont périodiquement cultivées.
L'accaparement des terres en Afrique est encouragé par un mythe, selon lequel 80% des terres arables du continent seraient vacantes, alors qu'en fait elles sont périodiquement cultivées. Getty Images

L'accaparement des terres agricoles. Voilà un phénomène qui ne cesse de prendre de l'ampleur et qui menace de plus en plus les moyens de subsistance des paysans, en particulier en Afrique. A la veille du sommet des Etats du G7 ce dimanche à Munich, des ONG dénoncent le bilan de la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition (Nasan). Une initiative lancée par le G7 justement pour garantir le développement agricole de l'Afrique. Au lieu d'éloigner les risques d’insécurité alimentaire sur le continent, cette initiative du G7 a accéléré la course à l'accaparement des terres.