Invité Afrique soir

Ali Benflis: «L’Algérie vit une situation de vacance du pouvoir»

Audio 05:13
Ali Benflis lors d'une conférence de presse à Alger, mardi 15 avril 2014.
Ali Benflis lors d'une conférence de presse à Alger, mardi 15 avril 2014. REUTERS/Louafi Larbi

Ali Benflis, ancien secrétaire général du FLN, a été candidat à l'élection présidentielle de 2014 contre Abdelaziz Bouteflika. Il a lancé ce samedi 12 juin son nouveau parti, Talaiou el-Hourriyet, et appelle à une transition démocratique.  

Publicité

« Tout est bloqué. En 2014, en Algérie, il n'y a eu que quatre Conseils des ministres qui se sont réunis de toute l'année. Il y a une panne au niveau des institutions présidentielles qui entraîne d'autres pannes. Le Parlement ne peut pas se réunir suffisament souvent, comme il le faisait dans le temps, puisqu'il ne reçoit pas de projets de loi ou il en reçoit rarement. C'est donc une panne au niveau du Parlement. Et quand l'administration et son chef suprême, avec son gouvernement, sont en situation de panne, eh bien c'est une panne générale et généralisée à travers l'administration. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail