Accéder au contenu principal
Aujourd'hui l'économie

E3: Le salon du jeu vidéo à Los Angeles

Audio 03:20
Le centre de convention de Los Angeles, Californie, qui accueille tous les ans l'E3, salon mondial du jeux vidéo.
Le centre de convention de Los Angeles, Californie, qui accueille tous les ans l'E3, salon mondial du jeux vidéo. REUTERS/Lucy Nicholson

A Los Angeles, aux Etats Unis, s'est ouvert ce mardi 16 juin l'E3, le plus grand salon de jeux vidéo au monde. Un marché juteux, dont le chiffre d'affaires s'est élevé à près de 70 milliards d'euros en 2014. Le secteur cherche à se renouveler alors que le marché des consoles peine à trouver un nouveau souffle.

Publicité

Pas de nouvelles consoles cette année. Aucune nouvelle machine ne devrait être présentée au salon de Los Angeles. Deux ans après la sortie en fanfare et la commercialisation tonitruante de la Playstation 4 de Sony, les consoles en général peinent à trouver un nouveau souffle, alors que d'ordinaire à ce stade de leur vie - si l'on peut dire - de leur commercialisation, l'audience au contraire croît naturellement.

Même chose pour Microsoft et sa Xbox One, sortie en 2013 et vendue à 14 millions d'exemplaires dans le monde. Une Xbox équipée d'un système de captation des mouvements pour concurrencer la Wii mais à des années lumières encore du rêve que caressent depuis des années, des décennies, les fans de jeux vidéo.

La réalité virtuelle en vedette

Réalité virtuelle ou réalité augmentée, soit pour les joueurs le moyen d'évoluer en immersion totale dans le jeu qu'ils préfèrent. Et voilà donc à Los Angeles, le rêve touché du bout des doigts, ou plutôt des yeux. Les deux concurrents, Microsoft et Sony, présentent l'un et l'autre leur casque de réalité virtuelle. Pour parler concrètement, avec ce casque sur les yeux vous êtes physiquement dans le jeu, vous poussez des portes, sautez des murs...

Microsoft a par exemple mis au point une nouvelle version de son célèbre jeu de construction, Minecraft, en réalité virtuelle. Avec ces lunettes sur le nez vous vous installez devant une table vide et vous construisez un monde entièrement, pierre par pierre, virtuellement. Sur le même principe, Sony sortira l'an prochain Morpheus, un casque d'immersion totale pour sa Playstation 4.

On notera aussi l'arrivée sur ce secteur de Facebook, le réseau social, par le biais de sa filiale Occulus, achetée 2 milliards de dollars l'an dernier. Une filiale spécialisée dans la réalité virtuelle. Un investissement qui lui permet de rentrer de plein pied sur le marché du jeu vidéo puisque Occulus a mis au point Rift, un casque de réalité virtuelle, compatible avec la Xbox One de Microsoft.

Le jeu vidéo séduit aussi l'industrie

Sur le jeu à proprement parler, sur le graphisme, la scénographie, la complexité des scénarios et au delà du marché du jeu en tant que loisir, il y a un autre marché, au potentiel énorme : l'application de la réalité augmentée. Dans le domaine de l'industrie, les premiers à s'en être servis sont l'aéronautique, la défense et l'architecture. Dans le domaine de la santé, la réalité augmentée est de plus en plus utilisée dans le cadre de la formation des chirurgiens et dans le traitement de certaines pathologie, comme les phobies, la peur de l'avion par exemple.

Microsoft à la reconquête des fans de la première heure

Microsoft s'est souvenu d'un vieux dicton : c'est dans les vieux pot qu'on fait les meilleures confitures. L'américain a donc présenté lundi soir, à la veille de l'ouverture du salon, une nouvelle version de sa Xbox dotée d'une fonction qui a été accueillie par les cris des fans et des partenaires de la marque. Cette fonction : backward capacity ou rétro compatibilité. Elle permet de jouer à nouveau avec des vieux jeux dans lesquels vous aviez investi sans plus pouvoir les utiliser avec les nouvelles consoles. Un bonheur pour les fans qui devaient faire le deuil de jeux adorés à chaque modernisation de leur console. L'occasion aussi de rattrapper au vol les tous premiers afficionados des consoles de Microsoft.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.