Accéder au contenu principal
Reportage France

Le «fixie», vélo dépouillé sans roue libre ni freins

Audio 02:35
Un adepte du fixie, en plein Paris.
Un adepte du fixie, en plein Paris. AFP/Philippe Guelland
Par : Laurence Théault
4 mn

Le «fixie», vélo dépouillé sans roue libre ni freins, séduit de plus en plus de parisiens. Ces adeptes du pignon fixe appartiennent à une tribu urbaine. Elle regroupe tous ceux, (quelques milliers à Paris) qui ont troqué leur bicyclette à roue libre, dérailleur et vitesses pour ce vélo minimal signant un retour aux sources de la mécanique cycliste. Les premiers fixies seraient apparus à New York il y a une trentaine d’années. Des modèles bricolés par les coursiers de Manhattan habitués à zigzaguer entre les files de taxis et qui se plaignaient de ce que le gel l’hiver bloque les dérailleurs et empêche les vélos de fonctionner. Les fixies leurs permettait donc de livrer plus vite. Laurence Théault a rencontré trois adolescents passionnés de fixie.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.