Nouvelles technologies

Brain-to-text écrit ce que vous pensez

Audio 01:59
Pour l’instant, le dispositif permettra de réaliser de nouvelles interfaces neuronales pour les personnes paralysées incapables de parler et plus tard, de concevoir des mobiles « télépathes » avec un assistant vocal interprétant nos pensées.
Pour l’instant, le dispositif permettra de réaliser de nouvelles interfaces neuronales pour les personnes paralysées incapables de parler et plus tard, de concevoir des mobiles « télépathes » avec un assistant vocal interprétant nos pensées. Thinkstock/Bowie15

Des neuroscientifiques allemands et américains sont parvenus à décoder et restituer des phrases complètes pensées par un individu en langage naturel, en décodant ses ondes cérébrales. La transmission de pensées en réseau ou par smartphones n’est pas loin.

Publicité

De nombreuses expériences démontrent qu’il est désormais possible d’afficher les lettres d’un mot pensé par un individu sur un écran d’ordinateur en analysant ses ondes cérébrales. Mais pouvons-nous décrypter celles qui correspondent à des phrases entières ? C’est presque fait ! Une équipe de chercheurs en Allemagne et aux États-Unis a réussi à lire et à restituer des textes complets qui ont été pensés en langage naturel. Une expérience de communication non verbale qui s’est déroulée avec le concours de sept volontaires souffrant d’épilepsie dans le cadre du traitement de leur maladie.

L’enregistrement des ondes cérébrales a été réalisé grâce à des électrodes préalablement implantées à la surface du cortex cérébral des patients ciblant certaines zones des aires responsables du langage. Les participants devaient lire un texte à haute voix pendant que les signaux de leurs influx nerveux étaient captés afin de comparer la forme de l’onde audio de leur voix avec les tracés des ondes cérébrales. L’expérience a permis aux scientifiques d’identifier les points communs entre le son et les pensées propres à chaque candidat. Le système qui s’intitule Brain-to-text pourrait, selon les chercheurs, fonctionner en temps réel par internet sur smartphone ou un ordinateur connecté. Pour l’instant, le dispositif permettra de réaliser de nouvelles interfaces neuronales pour les personnes paralysées incapables de parler et plus tard, de concevoir des mobiles « télépathes » avec un assistant vocal interprétant nos pensées plutôt que nos voix. Reste que la méthode est bien trop intrusive avec ses électrodes implantées directement dans le cerveau pour la généraliser.

Par ailleurs, sans une « grammaire » globale des ondes cérébrales, le système commet encore beaucoup d’erreurs et manque de précision. L’appareillage ne fonctionne qu’à sens unique, c’est vous seul, avec un effort soutenu et volontaire, qui formulez dans votre esprit les phrases du texte dictées à la machine. Alors n’en déplaise aux agents secrets de la cybersurveillance mondialisée, la possibilité de pirater à distance et à votre insu vos idées et vos rêves intimes avec ce dispositif restera encore pour quelque temps dans le domaine de la science-fiction ! Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail