Invité international

Victoire du «non» au référendum grec

Audio 07:34
Les partisans du «non» célèbrent leur victoire sur la place Syntagma, près du Parlement grec, le 5 juillet 2015.
Les partisans du «non» célèbrent leur victoire sur la place Syntagma, près du Parlement grec, le 5 juillet 2015. REUTERS/Yannis Behrakis

« Ce non ne signifie pas le Grexit. Ça veut dire que les négociations vont reprendre parce que personne n'a interêt à la sortie de la Grèce de la zone euro », estime Christian de Boissieu, ancien président du Conseil d'analyse économique.