Bonjour l'Europe

Allemagne: tensions autour de l'accord sur la dette grecque

Audio 02:55
Angela Merkel, la chancelière allemande au Bundestag, le 17 juillet 2015.
Angela Merkel, la chancelière allemande au Bundestag, le 17 juillet 2015. REUTERS/Axel Schmidt

« Diktat », « IVème Reich », « humiliation », « impérialisme » : l’Allemagne et son gouvernement en prennent pour leur grade depuis une semaine, depuis l’accord conclu à Bruxelles entre les pays de la zone euro pour mettre en place un troisième plan d’aides en faveur de la Grèce.