Invité international

Samir Amin, Suez : « L'Egypte a besoin de projets de cette envergure »

Audio 08:07
Samir Amin au Subversive Festival à Zagreb, en 2012
Samir Amin au Subversive Festival à Zagreb, en 2012 Rosa-Luxemburg/Stiftung
10 mn

Samir Amin, économiste franco-égyptien et président du Forum mondial des alternatives, auteur de plusieurs ouvrages dont Le Monde arabe dans la longue durée : Un printemps des peuples aux éditions Le Temps des cerises, nous parle de l'inauguration à venir du « nouveau » canal de Suez, le 6 août 2015.

Publicité

« C'est un très grand projet et le fait qu'il soit réalisé par les Egyptiens – entre autres par l'armée égyptienne et par des compagnies principalement égyptiennes, associées mais sous-traitantes du projet d’Etat – est une très grande chose. Ca redonne un peu à l’Egypte sa place dans la région. C'est-à-dire qu’on ne parlait plus de l’Egypte, on parlait du Golfe, du Qatar, de Dubaï et des autres parce qu’ils ont de l’argent, et on ne parlait pas de l’Egypte. Comme si l’Egypte, parce qu’elle n’avait pas d’argent, n’avait pas de moyens. L’Egypte a prouvé là qu’elle avait des moyens autres que d’avoir simplement de l’argent. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail