Reportage international

Sanctuaire Yasukuni de Tokyo, ce que pensent les Japonais

Audio 02:33
Le sanctuaire Yasukuni à Tokyo.
Le sanctuaire Yasukuni à Tokyo. RFI/Frédéric Ojardias

La Chine et la Corée du Sud ont exprimé leur vif mécontentement après la visite samedi dernier de trois ministres japonais et d’une soixantaine de responsables politiques nippons au sanctuaire Yasukuni à Tokyo, à l’occasion du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale (le Premier ministre Shinzo Abe a aussi fait parvenir une offrande). Yasukuni est un lieu de culte shintoïste où sont honorés 2,5 millions de soldats japonais morts pour leur pays, mais aussi quatorze dirigeants et généraux condamnés comme criminels de guerre par les Alliés à la fin de la guerre. Ces visites régulières par des responsables politiques ravivent chez les pays voisins des blessures toujours à vif.