Le coq chante

L’association Habitat Ecologique et Liberté des Primates, ou HELP Congo

Audio 26:30
Aliette Jamart, coordonnatrice de l’association Habitat Ecologique et Liberté des Primates à Pointe-Noire (Congo).
Aliette Jamart, coordonnatrice de l’association Habitat Ecologique et Liberté des Primates à Pointe-Noire (Congo). © RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
29 mn

Le chimpanzé est une espèce animale qui vit uniquement en Afrique. Or, selon l'Union mondiale pour la conservation de la nature ou UICN, cette espèce a disparu du Bénin, du Burkina Faso, du Togo, et s’est probablement éteinte également en Guinée Bissau et au Rwanda. Les effectifs du chimpanzé du Nigeria-Cameroun (sous-espèce la plus menacée) sont de l'ordre de 5.000 individus, ceux de la sous-espèce occidentale entre 12.000 et 20.000, celle d'Afrique Centrale de l'ordre de 62.000 et la sous-espèce orientale autour de 96.000. Les causes de cette situation sont également connues : Le braconnage pour la vente de viande et pour la vente d'animaux vivants comme animaux de compagnie. La dégradation de leur habitat par la déforestation et la fragmentation. L’action de l’homme laisse des morceaux de forêt souvent trop petits et trop pauvres en écosystèmes pour permettre à une population de chimpanzés de survivre. 

Publicité

A ce stade, on ne parle plus de la protection, mais de la sauvegarde des chimpanzés. Sur le plan opérationnel, on a deux associations partenaires : HELP Congo basée à Pointe-Noire, qui est une association congolaise loi 1901 créée en 1990. Et HELP International qui est une association française de loi 1901, basée à Lyon. Créée par d’anciens bénévoles au Congo, cette association française du Nord assure un soutien logistique, financier et médiatique à l'association congolaise HELP, au Sud.

L’action a commencé par la création d’une nursery à Pointe-Noire, avec 18 chimpanzés saisis par les autorités congolaises. En 1991, Help Congo se voir octroyer une zone sur la lagune de Conkouati, en bordure de la Réserve de faune de Conkouati. C’est là que l’association installe un sanctuaire. Et dès l’année 1994, le sanctuaire comptait 48 chimpanzés recueillis par H.E.L.P. Congo.

Invités :
- Aliette Jamart, coordonnatrice de l’association Habitat Ecologique et Liberté des Primates
- Jean-Baptiste Banzeneza Nkololo, animateur, éducateur environnemental à Help Congo
- Yala Yvon Claude François, responsable du centre «Biodiversité» de l’association Help Congo à Pointe-Noire
- Jean-Claude Tchizinga, animateur en protection de l’environnement à Help Congo
 
Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Moszynski

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail