Invité Afrique

Guy Gweth: «Le premier partenaire économique» de l’Afrique est la Chine

Audio 05:09
L'appétit chinois pour l’Afrique suscite de nombreuses critiques.
L'appétit chinois pour l’Afrique suscite de nombreuses critiques. AFP/Simon Maina

Notre invité de ce dimanche 30 août, est Guy Gweth, le fondateur de Knowdys, un cabinet leader dans le secteur d’intelligence économique qui travaille particulièrement sur l’Afrique. Au micro de Juliette Rengeval, il revient sur la crise boursière chinoise, et ses conséquences pour les économies africaines.

Publicité

« Le défi qui est posé aux économies africaines aujourd’hui, plus qu’hier, c’est le défi de la diversification de leur économie qui est encore, malgré les évolutions, trop dépendante des matières premières, dont la Chine est l’un des principaux acheteurs. Et donc, du coup on va être en difficulté face à ce boom. […] Si l’Afrique arrivait à diversifier son économie d’une part, mais d’autre part, à commercer avec elle-même, on pourrait se sortir in fine de l’étau dans lequel on est aujourd’hui, enfermé avec nos amis chinois. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail