Autour de la question

Pourquoi une philosophie du Cosmos ?

Audio 49:30
Couverture du livre de Michel Onfray, Cosmos, paru chez Flammarion.
Couverture du livre de Michel Onfray, Cosmos, paru chez Flammarion. © Flammarion

Notre invité du jour, le philosophe Michel Onfray, s'interrogera autour de la question suivante : « Pourquoi une philosophie du Cosmos ? »

Publicité

Qu’est-ce qui réunit la mort d’un père sous un ciel sans étoiles, un jardin d’enfance, l’enfouissement d’un spéléologue, les fragrances d’un champagne de 1921, le hérisson des tziganes, la coquille d’un mollusque, l’anguille des Sargasses, un ver parasite, le vin biodynamique, la poésie des peuples sans écriture, un masque africain, des haricots sauteurs, des acacias qui communiquent, un philosophe zoophile, des végétariens exploiteurs de poules, des porcs en batterie, des toréadors habillés en femmes, un curé athée, un matérialiste mort d’une indigestion de pâté de faisan, une peinture pariétale, un alignement de pierres, une fête du soleil indienne, une église catholique, les anges et les comètes, les trous noirs, un haïku, une toile d’Arcimboldo, le Land Art, la musique répétitive, entre autres fragments d’une Brève encyclopédie du monde ? Le cosmos. (4ème de couverture de l'ouvrageCosmos paru chez Flammarion).

Michel Onfray est docteur en philosophie, il  a enseigné en lycée technique, avant de créer l'Université populaire de Caen et l'Universitaire populaire du goût, à Argentan.
Il a publié une cinquantaine d'ouvrages, traduits dans plus de vingt-cinq pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail