Accéder au contenu principal
Reportage France

France: l'accueil des mineurs isolés

Audio 02:30
Une salle de classe, où les mineurs étrangers isolés hébergés à Créteil suivent des cours de français et de remise à niveau avant d'entrer dans les CFA.
Une salle de classe, où les mineurs étrangers isolés hébergés à Créteil suivent des cours de français et de remise à niveau avant d'entrer dans les CFA. RFI / Matthieu Millecamps

On les appelle : les « mineurs isolés ». Ils seraient près de 8 000 en France ; des adolescents pour la plupart qui ont émigré d'Afrique ou du Moyen-Orient, seuls et sans leurs parents. A leur arrivée sur le territoire français, ils sont généralement pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance qui les installe dans des foyers ou des hôtels, les nourrit et leur donne 40 euros par mois. Mais les services de l'Etat sont débordés et n'arrivent parfois pas à les scolariser ou à les accompagner dans les démarches administratives. Résultat : quand ils deviennent majeurs à 18 ans, ils sont considérés comme des migrants illégaux, sans papiers, et se retrouvent à la rue. Certaines familles françaises, par solidarité et sens du devoir, ont choisi de les accueillir sous leur toit.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.