Accéder au contenu principal
Allô Bruxelles

Paul Ivan, chercheur à l'European policy Centre de Bruxelles

Audio 02:59
Manifestation contre le gouvernement dans le centre ville de Chisinau, la capitale de la Moldavie, le 6 septembre 2015.
Manifestation contre le gouvernement dans le centre ville de Chisinau, la capitale de la Moldavie, le 6 septembre 2015. REUTERS/Valery Korchmar

La Moldavie n'en peut plus de corruption. La plus grande manifestation connue par ce pays s'est déroulé hier, dimanche 6 septembre, dans les rues de la capitale moldave, après que plus d'un milliard de dollars s'est volatilisé du système bancaire du pays. Les manifestants ont demandé, entre autre, la démission du président. Le pays, qui reste le plus pauvre de l'Europe, a bénéficié d'une ouverture vers l'UE lors de la crise en Ukraine, mais la crédibilité du pays se perd dans les affaires de haute corruption. La presse russe a qualifié le rassemblement de « Maidan », en référence à la révolution ukrainienne de février 2014.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.