Reportage international

Bolivie: priorité à l'exploration de nouvelles réserves d'hydrocarbures

Audio 02:37
Le président bolivien Evo Morales a lui-même ouvert les vannes du puits de pétrole de Boqueron Norte, lors de l'inauguration, le 18 juin 2015.
Le président bolivien Evo Morales a lui-même ouvert les vannes du puits de pétrole de Boqueron Norte, lors de l'inauguration, le 18 juin 2015. AFP PHOTO/Aizar Raldes

Entre le pétrole et les peuples indiens, le gouvernement bolivien a choisi la priorité à l'exploration de nouvelles réserves d'hydrocarbures. Un secteur hautement stratégique car l'exportation d'hydrocarbures est tout simplement la première source de revenus de ce pays, l'un des plus pauvres d'Amérique du Sud. Malgré sa réputation internationale de défenseur des indiens et de l'environnement, le président Evo Morales a récemment autorisé par décret l'exploration de nouvelles réserves de gaz naturel et de pétrole dans les parcs nationaux et territoires indiens du pays. Une mesure qui provoque la colère des défenseurs de l'environnement, qui dénoncent une catastrophe écologique et un crime contre les peuples amérindiens.