Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Burkina Faso: «C’est l’événement le plus grave en lien avec le RSP»

Audio 03:18
Le Premier ministre Isaac Zida  (à gauche) et le président par intérim, Michel Kafando.
Le Premier ministre Isaac Zida (à gauche) et le président par intérim, Michel Kafando. AFP/SIA KAMBOU

William Assanvo, chercheur au bureau afrique de l’Ouest à l’Institut d’études de sécurité à Dakar est l'invité d'Afrique Soir. Il réagit en direct à la prise d’otage à Ouagadougou du président intérimaire du pays Michel Kafando et de son Premier ministre Isaac Zida. Ils sont tous deux retenus au palais présidentiel à Ouagadougou par des militaires du RSP le Régiment de la sécurité présidentielle de l'ex-président Compaoré.

Publicité

« Le Burkina Faso qui entre dans une période électorale n’avait pas besoin d’une crise de cette ampleur. Cela va venir fragiliser le contexte, qui était suffisamment tendu autour, notamment, de l’invalidation des candidatures de certains membres de l’ancien parti au pouvoir, de l’ancienne majorité. Clairement, le contexte sera tendu. Mais dans quel sens cela va influencer le processus électoral ? Cela le remettra-t-il en cause ? Il est tout de même un peu tôt pour conclure. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.