Accéder au contenu principal
Le coq chante

La Fédération Nationale des Groupements Naam au Burkina Faso

Audio 26:30
Henriette Sawadogo, animatrice de la Fédération Nationale des Groupements Naam.
Henriette Sawadogo, animatrice de la Fédération Nationale des Groupements Naam. RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
30 mn

Les groupements Naam, c’est une formule associative originale initiée dans les années 60 par un homme, le docteur Bernard Lédéa Ouédraogo. L’idée reprend et réactualise une forme traditionnelle d’organisation communautaire de jeunes : le Kombi-Naam ou « pouvoir des jeunes ». Les jeunes d’un même village ou d’un quartier (20 à 25 ans pour les garçons, 15 à 20 ans pour les filles), se mettent d’accord pour organiser le Kombi-Naam, en général pendant la saison des pluies, principalement pour les travaux champêtres. C’est l’un des plus anciens et l’un des plus vastes regroupements de paysans, en Afrique, la Fédération Nationale des Groupements Naam, une organisation de producteurs présente dans 30 provinces au Burkina Faso.

Publicité

Ici, la gamme des activités est nécessairement variée, parce qu’il s’agit de répondre à trois catégories essentielles de besoins : la formation des adhérents ; le développement des activités visant à l'autosuffisance alimentaire et à la création de revenus ; et la mise en place d'activités destinées à améliorer le bien-être social, principalement en direction des femmes.

Pour l’essentiel, l’action se déroule en trois phases. Dans un premier temps aider les paysans à s’organiser en groupements, car il est essentiel de tirer le producteur de son isolement. Ensuite les encadrer dans la phase de production agricole. Puis enfin, les assister dans la commercialisation, parce que le paysan au Sahel ne maîtrise pas les mécanismes du marché.

En images

Invités :
- Joël Ouédraogo, président de la Fédération Nationale des Groupements Naam
- Hamidou Ganamé, directeur de la Coopérative Viim-Baoré
- Henriette Sawadogo, animatrice de la Fédération Nationale des Groupements Naam
- Ghassimi Diallo, directeur général de l’Union des Baoré Tradition d’Epargne et Crédit (Ubtec)
- Geneviève Soubeiga épouse Ouédraogo, responsable de la Savonnerie du Centre de Formation Basnéré. 


Laissez vos messages sur Facebook

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Moszynski
.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.