Accéder au contenu principal
Autour de la question

Quels droits pour les animaux ?

Audio 49:30
Sensibilité animale.
Sensibilité animale. CNRS Editions

Nos invités du jour, les professeurs de droit Régis Bismuth et Fabien Marchadier, s'interrogeront autour de la question suivante : «Quels droits pour les animaux ?»

Publicité

Si l’animal est dorénavant reconnu par le Code civil, le Code rural ou le Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne en tant « qu’être sensible », la prise en compte progressive dans le droit positif de la sensibilité de l’animal et la protection qui en résulte sont loin de faire l’objet d’un régime juridique cohérent et structuré.

En droit, la sensibilité de l’animal est appréhendée de façon plurielle : elle se construit à la périphérie de chacune de ses branches et peut faire l’objet de diverses limitations pour des impératifs économiques, sanitaires, sécuritaires, ainsi que pour des considérations culturelles ou religieuses. L’animal est-il dès lors véritablement saisi en tant que tel ?
Entre l’animal de compagnie, de ferme, de laboratoire ou l’animal sauvage, sa sensibilité est plus ou moins considérée, voire négligée.... (4ème de couverture de l'ouvrage Sensibilité animalede Fabien Marchadier et Régis Bismuth paru chez Cnrs Editions).

Avec Fabien Marchadier (professeur agrégé de droit privé à l’Université de Poitiers) et Régis Bismuth (professeur agrégé de droit public à l’Université de Poitiers).

→ Retrouvez ici le programme du colloque «La sensibilité animale saisie par le droit» qui a eu lieu en mai 2014.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.