Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Hans De Marie Heungoup: «Il y a un radicalisme rampant au Cameroun»

Audio 05:10
Hans De Marie Heungoup, analyste pour le Cameroun de l'International Crisis Group.
Hans De Marie Heungoup, analyste pour le Cameroun de l'International Crisis Group. DR

Doit-on s’inquiéter de la recomposition du paysage religieux au Cameroun ? « Oui » répond l’International Crisis Group. L’organisation a enquêté sur la pénétration d’idées radicales à la fois chez les musulmans et les chrétiens. Elle parle de menace d’une radicalisation religieuse « potentiellement source de conflits ». Pour l’ICG, la réponse des autorités n’est pas suffisante parce qu’elles concentrent leur action sur la lutte contre le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ex-Boko Haram). Hans De Marie Heungoup, analyste pour le Cameroun, de l'International Crisis Group, est l'invité d'Anthony Lattier.

Publicité

« Depuis trente années, le Cameroun est travaillé par un ensemble de dynamiques à l’intérieur des courants religieux chrétiens et musulmans qui font que peu à peu leur orientation doctrinaire et idéologique va vers des voies fondamentalistes et des voies radicales. [...] à partir des années 80, il y a eu un prosélytisme qui est venu des pays d’Egypte, du Moyen-Orient... »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.