Accéder au contenu principal
Nouvelles technologies

Le wifi de Google, chef de gare en Inde

Audio 02:11
Gare de New Delhi
Gare de New Delhi Wikipédia

Avec 21 millions de voyageurs par jour, les chemins de fer indiens constituent l’un des réseaux ferroviaires les plus grands et les plus chargés au monde. Autant de passagers et d’internautes potentiels à connecter en urgence, a estimé Google, qui annonce son intention d’offrir gratuitement aux voyageurs un wifi haute vitesse, que la firme déploiera dans 400 gares indiennes.

Publicité

L’Inde qui est le deuxième pays le plus peuplé et géographiquement le septième plus grand du monde, représente un véritable eldorado pour les entreprises technologiques américaines de la Silicon Valley. Géants de l’internet ou jeune-pousses se bousculent au portillon et rivalisent de projets, tous aussi séduisants les uns que les autres, pour prendre pied dans le pays. Avec 1,25 milliard d'habitants et seulement 18 % de la population connectés au Web, selon le dernier rapport de l’Unesco, les internautes indiens sont déjà plus nombreux à surfer sur la Toile que les américains.

Par ailleurs, le pays deviendra bientôt le deuxième marché mondial des ventes de smartphones, dépassant là encore celui des Etats-Unis. Google, Facebook et Microsoft, ont parfaitement compris tout le potentiel économique que représente ce nouveau monde à conquérir, numériquement parlant cela va de soi. Google a pour l’instant un train d’avance, au sens propre comme au figuré, sur ses concurrents. La firme américaine compte délivrer en collaboration avec les chemins de fer indiens et Railtel, un fournisseur de services Internet en haut débit, un super wifi gratuit dans 400 stations ferroviaires du pays.

Cent gares parmi les plus actives en Inde en seront équipées d’ici à la fin 2016, les autres raccrocheront les wagons ensuite. Objectif de l’opération : connecter plus de 10 millions de personnes qui transitent chaque jour par les stations. Google précise que les voyageurs seront en mesure de consulter des vidéos en HD ou de les télécharger, ainsi que des livres, des jeux réclamant habituellement des ressources considérables en connexion. Avec cette « offrande », le géant de l’internet américain semble vouloir racheter ses fautes en Inde. Google a été accusé par les autorités du pays d’avoir truqué les résultats sur son moteur de recherche, en favorisant ses services maison, au détriment de la concurrence. Par ailleurs la firme a été condamnée pour évasion fiscale en Inde.

Le wifi de Google qui est gratuit pour l’instant sera entretenu par une autre compagnie locale. En revanche, la firme n’a pas souhaité communiquer sur la rentabilité de cette opération et encore moins si le groupe américain compte diffuser des messages publicitaires aux voyageurs, en échange de ses services magnanimes et généreux … comme toujours.

Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.