Invité France

Grève intersyndicale: chantages au temps de travail?

Audio 05:37
Grève à Air France pour protester contre le plan de suppressions de 2.900 emplois. C'était la semaine dernière, avant la grève intersyndicale lancée pour aujourd'hui jeudi 8 octobre 2015.
Grève à Air France pour protester contre le plan de suppressions de 2.900 emplois. C'était la semaine dernière, avant la grève intersyndicale lancée pour aujourd'hui jeudi 8 octobre 2015. REUTERS/Jacky Naegelen

« Je pense qu'il y a une véritable panique à l'égard de cette question du maintien de l'emploi et je pense que les directions ont tendance à jouer en terme de chantage en disant : il faut trouver des modalités qui permettent d'intensifier l'emploi des salariés, d'augmenter leur temps de travail, de sortir des rigidités du Code du travail, les 35 heures, il faut, "libérer l'entreprise pour sauver les emplois", et, je pense que les salariés n'ont pas d'autre issue, de leur point de vue, que d'accepter, d'entériner au nom de leur emploi », souligne Danièle Linhart, sociologue du travail, directrice de recherche émérite au CNRS, auteur de La comédie humaine du travail. De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale, aux éditions Erès (livre sorti début 2015).