Accéder au contenu principal
Géopolitique, le débat

Afghanistan : toujours la guerre

Audio 49:30
Le président afghan, Ashraf Ghani, le 24 mars 2015.
Le président afghan, Ashraf Ghani, le 24 mars 2015. REUTERS/Jonathan Ernst

D’après le Pentagone, quelque 4.700 soldats et policiers afghans ont été tués au combat, et 7.800 autres, blessés au cours des sept premiers mois de l’année. La stratégie du président afghan, Ashraf Ghani, pour garantir la paix, s’avère un échec. Analyse.

Publicité

Invités :
- Mariam Abou Zahab, politologue.
- Gérard Chaliand, spécialiste des guerillas et du terrorisme. « Histoire du terrorisme de l’Antiquité à Daech », éditions Fayard.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.